Alternatives

Alternatives

Marchés européens

« La taxe Tobin fera fuir les traders ? Tant mieux ! »

Par Agnès Rousseaux

La Commission européenne a proposé une taxe sur les transactions financières, assez proche de la « taxe Tobin », défendue depuis dix ans par Attac. Pour Dominique Plihon, économiste et président du conseil scientifique de l’association altermondialiste, cette décision est une première avancée intéressante, malgré ses limites. Il reste encore à convaincre de nombreux États européens de la nécessité d’une telle mesure.

Epargne

Et si vous demandiez à votre banquier ce qu’il fait de votre argent

Par Thibaut Schepman

Interpellez votre banquier sur ce à quoi sert votre épargne. Quitte à changer d’établissement. Tel est le message que tente de faire passer la réalisatrice Jocelyne Lemaire Darnaud. Son documentaire Moi, la finance et le développement durable vient de sortir en salles le 29 septembre. Elle y interroge le rôle que chaque épargnant joue, sans souvent s’en préoccuper, dans le système financier actuel. Entretien.

Alter finances

Polémique autour de l’investissement « socialement responsable »

Par Ivan du Roy

Plus de 50 milliards d’euros. C’est ce que représente en France l’investissement dit « socialement responsable » (ISR). Un « marché » en pleine croissance depuis la crise. Le principe de l’ISR ? Proposer des fonds et des portefeuilles d’actions qui respectent certaines valeurs non financières. Et faire en sorte que chacun commence à s’interroger sur son épargne et la manière dont elle est utilisée. Une démarche que critique vivement un rapport des Amis de la Terre.

Economie solidaire

Quand les pauvres inventent une banque véritablement populaire

Par Agnès Rousseaux

Face à la faillite du système financier, et si nous repartions de zéro ? C’est ce qu’ont osé faire les habitants d’une favela de Fortaleza, dans le Nordeste du Brésil. Depuis dix ans, leur banque communautaire, la banque Palmas, leur a permis de développer des activités économiques et de créer près de 2.000 emplois dans un quartier où il n’y avait auparavant ni eau, ni électricité, ni transport, et encore moins de services publics. Loin d’être une utopie lointaine et théorique, la banque Palmas a transformé la vie quotidienne des habitants. Elle est aussi la base d’un autre modèle de développement économique : une économie populaire, forcément solidaire, au service de tous et de la transformation du territoire. Une initiative qui essaime au Brésil comme au Venezuela.