Démocratie

Démocratie

Amérique latine

Lula, le champion de la gauche brésilienne, en prison, quelle alternative pour l’élection présidentielle à venir ?

Par Rachel Knaebel

L’ancien président du Brésil, Lula, favori des sondages, a été incarcéré le 7 avril. Il doit purger une peine de 12 ans de prison pour des accusations de corruption passive et de blanchiment d’argent. Un jugement très controversé pour son absence de preuves matérielles. Mais l’enjeu est politique : emprisonner l’ancien ouvrier métallo, c’est l’empêcher de se représenter à la présidentielle d’octobre, ouvrant la voie aux candidats de droite et d’extrême-droite. Face à cette situation, quel peut-être le candidat alternatif à gauche alors que le Brésil est frappé par une cure d’austérité et des politiques anti-sociales sans précédents ?

Présidentielle

Ecologie, pouvoir d’achat, entreprises : les grands enjeux d’une politique économique progressiste

Par Barnabé Binctin

Fillon comme Macron, « c’est “On ne change rien” » : « On baisse simplement les dépenses publiques ce qui permet de baisser l’impôt sur les entreprises, et on dégrade le droit du travail », déplore Henri Sterdyniak, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques. Les politiques économiques alternatives prônées par Hamon et Mélenchon soulèvent cependant des questions cruciales : comment concilier un plan de relance par le pouvoir d’achat et une « planification écologique » vers une société plus sobre ? Faut-il protéger les travailleurs grâce à un « revenu universel » ou changer les critères de gestion des entreprises, aujourd’hui centrés sur la rentabilité et l’intérêt des actionnaires ? Et comment « réussir à employer tout le monde dans des emplois convenables, en prenant le tournant écologique » ? Entretien.

Face à l’extrême-droite et au néolibéralisme

Owen Jones : « La gauche a besoin d’une vision optimiste, plutôt que de rester toujours sur la défensive »

Par Olivier Petitjean

Fort de ses 32 ans et de ses 250 000 amis sur Facebook, le Britannique Owen Jones est considéré comme l’un des porte-parole d’une gauche européenne en quête de renouveau. Soutien de Jeremy Corbyn avant de prendre ses distances avec lui, proche de Podemos, il est aujourd’hui éditorialiste au Guardian, et l’auteur de deux livres remarqués (non traduits en français) : Chavs (2011), sur la démonisation des classes populaires britanniques, et The Establishement (2014). Nous l’avons rencontré lors d’un passage à Paris, entre deux rendez-vous avec l’équipe de campagne de Benoît Hamon et celle de Jean-Luc Mélenchon.

Guerre des gauches

« Si nous y allons avec trois candidats, ou même deux, aucun n’a de chances d’aller au second tour »

Par Barnabé Binctin

A la tête d’une liste d’alliance de la gauche écologiste et de citoyens, Eric Piolle est élu maire de Grenoble en mars 2014. Depuis, la ville reste un laboratoire, inédit en France, où travaillent ensemble dans une même majorité des élus issus d’EELV, du Parti de Gauche – rallié depuis à la France insoumise – et de mouvements citoyens. A quelques semaines de l’élection présidentielle, Eric Piolle plaide pour un large rassemblement. Il propose à Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot de se désister au profit de Nicolas Hulot. L’objectif ? Mettre fin à « la guerre des gauches » pour porter au pouvoir une « majorité culturelle de transformation ». Entretien.