Education populaire

Education populaire

Savoirs

Les conférences gesticulées, pour « comprendre ce qui nous oppresse, ce qui nous empêche de dire et de créer »

Par julian augé, Tifen Ducharne

Faire de la politique autrement, facile à dire ! La grève ? Les partis et les syndicats ? Mais c’est fini voyons ! La rue ? Ah oui, ça on peut y aller, mais laquelle ? La révolution ? Pourquoi pas mais... On se laisserait bien tenter quand même. Unir nos forces, être tous ensemble, en mettre un grand coup. « Mais que puis-je faire, moi ? », demandent en cœur les insatisfaits et les révoltés. Passionnés par l’éducation populaire politique, les initiateurs de la « coopérative citoyenne » tentent de faire se rencontrer les pratiques militantes et de légitimer les savoirs populaires. Avec un objectif : « Que nos engagements donnent des résultats à la hauteur de notre joie à les imaginer ». Voici leur tribune.

Ateliers participatifs

Comment intégrer les hommes, dont les auteurs de violences conjugales, dans les luttes féministes pour l’égalité ?

Par Rachel Knaebel

Pour agir en faveur de l’égalité femmes-hommes, il est nécessaire de travailler avec les hommes, sur les représentations que ceux-ci ont d’eux-mêmes, sur les clichés liés à la virilité, sur les privilèges et les pouvoirs que la société leur octroie. Telle est la conviction d’Anaïs, David et Simon. Pratiquant l’éducation populaire, le trio travaille dans des centres sociaux, dans des prisons auprès de détenus condamnés pour violences conjugales, et dans le dialogue avec des familles, des pères, des conjoints… Ils développent des outils participatifs pour parler d’émancipation des femmes avec les hommes. Reportage dans un atelier de déconstruction des masculinités.

Altermondialisme

Université d’été des mouvements sociaux et citoyens : débattre, se former et agir

Par Collectif

C’est le campus de Grenoble qui accueillera cette année l’Université d’été des mouvements sociaux et citoyens du 22 au 26 août. Cet événement sera un moment important de rencontres, de formation, de débats, de construction d’initiatives communes et d’actions concrètes, ainsi qu’un temps convivial et festif pour toutes celles et tous ceux qui partagent des valeurs communes de solidarité, de partage et de bien vivre. Partenaire de l’événement, Basta! animera et interviendra dans plusieurs ateliers. Nous relayons l’appel.

Solidarités

Des écoles alternatives pour les jeunes exilés refusés par l’Education nationale

Par Marie Bertin (Les autres possibles)

En Loire-Atlantique, plus de mille jeunes exilés sont arrivés, seuls, à Nantes ou à Saint-Nazaire depuis le mois de janvier. Près de la moitié d’entre-eux ont été pris en charge par le Département, qui en a l’obligation. Mais pour ceux dont la minorité n’a pas été reconnue, retrouver le chemin de l’école relève du parcours du combattant. A Nantes, plusieurs collectifs de citoyens s’organisent pour monter des écoles « alternatives ».

Football

Egalitaire, solidaire, ouvert à tous : un club sportif lillois bannit l’argent-roi et la compétition

Par Aude Deraedt (Lutopik)

Des sportifs unis par leurs valeurs, à commencer par leur volonté d’égalité. C’est à Fives que cela se passe, un quartier de Lille où les membres du Spartak lillois, club fondé en 2010, souhaitent revenir aux bases du sport, sans pression ni enjeux financiers. Pour un euro mensuel, chacun peut pratiquer en loisir le foot, mais également le basket, le handball, le volley, le fitness ou même le Mölkky. Et participer, pour les volontaires, aux actions de solidarité ou de lutte contre le racisme que mène ce club décidément pas comme les autres.

Solidarités locales

A Saint-Etienne, une nouvelle forme de pédagogie sociale émancipe les femmes et les enfants d’un quartier pauvre

Par Sophie Chapelle

Dans un quartier populaire de Saint-Etienne, des « ateliers de rue » sont proposés régulièrement aux enfants. Leur principe : un accueil libre, inconditionnel et gratuit. Sur cet espace en milieu ouvert, les enfants, parfois accompagnés par leurs parents, sont invités à prendre des initiatives et à coopérer. Ces ateliers s’inspirent d’une pédagogie sociale visant à expérimenter de nouvelles façons de vivre et d’éduquer collectivement, avec tous les âges et à partir de toutes les cultures. Cinq ans après leur mise en place, ces pratiques d’émancipation, qui recréent aussi du lien entre adultes, gagnent du terrain, mais sont peu soutenues par les politiques. Un « café des femmes » a également ouvert. Reportage.

Education populaire

Un centre d’expérimentation permanente pour éco-construire, habiter mieux et… sauver la planète

Par Agnès Maillard, Mathieu Lapprand

Au cœur du Gers rural et agricole, une association sensibilise et accompagne les démarches d’éco-construction et de gestion de l’eau. Un long travail de terrain pour montrer qu’habiter mieux est à la portée du plus grand nombre. Comment bâtir sa maison en éco-construction, en s’appuyant sur les ressources locales et les artisans du coin ? Reportage auprès de ceux qui veulent démontrer par l’exemple que d’autres manières de vivre sont possibles.