L’éolien à la rescousse du nucléaire

Japon

par Nolwenn Weiler

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles qui arrivent du Japon. Contrairement aux promesses de leurs détracteurs, qui assuraient qu’elles s’écrouleraient à la moindre secousse, la totalité des éoliennes offshore installées au large des côtes nippones ont tenu le coup. Debouts, malgré le plus fort séisme jamais enregistré dans la région mais aussi face au puissant tsunami qui a suivi. C’est Kelly Rigg, directrice de Global Campaign for Climate Action (GCCA), qui souligne cette heureuse information sur le site nord-américain The Huffington Post. Ce sont même les éoliennes qui, du fait des accidents et coupures de centrales nucléaires, assurent une partie de l’alimentation en électricité de Tokyo. Et il semblerait que la bourse japonaise se soit, pour l’occasion, découvert une fibre écolo : le prix de l’action du JWD (Japon Wind Development) a doublé en quelques jours !