Services publics

Le décret Morano

Services publics

par Rédaction

Le décret Morano

 Adoption : 8 juin 2010
 Auteur : Nadine Morano
 Mesure phare : Moins d’encadrement en crèche
 Conséquence : Destruction du service public de la petite enfance

Concocté par la secrétaire d’État à la Famille, Nadine Morano, ce décret prévoit de réduire le nombre d’adultes encadrant les enfants dans les lieux d’accueil collectif, ainsi que leur qualification. En crèche, un adulte peut encadrer au maximum cinq enfants ne sachant pas marcher ou huit enfants commençant à gambader. Grâce à Nadine Morano, ce niveau d’encadrement ne sera plus que d’un adulte pour environ sept enfants pour les plus petits et d’un adulte pour douze pour les plus grands.

En plus de durcir les conditions de travail des professionnels – changer 8 couches à la fois, ou gérer 4 bébés qui pleurent en même temps n’est pas très facile –, ce décret entraîne des conditions de vie spartiates pour les petits. Rappelons aussi que des conditions d’accueil de qualité pour les 0-3 ans facilitent le travail des femmes et participent efficacement à la réduction des inégalités sociales. La secrétaire d’État est restée sourde à la protestation des professionnels et des familles, réunis dans le collectif « Pas de bébés à la consigne ».

Pour compléter cette présentation, vous pouvez ajouter un commentaire.

Lire à ce sujet sur Basta!
 Nadine Morano, cost-killer de la petite enfance
 Petite enfance : Nadine Morano veut faire régresser la France d’un demi-siècle