Les dérives du système agroalimentaire

Les dérives du système agroalimentaire

Dossier

Les dérives du système agroalimentaire

Incapable de nourrir tout le monde - 7 à 8 millions de personnes dépendent de l’aide alimentaire en France en 2021 – l’agro-industrie essore la terre et les paysans. Si, parmi les agriculteurs, on peine souvent à boucler les fins de mois, d’autres tirent leur épingle du jeu. C’est le cas d’entreprises privées, comme Lactalis, ou des coopératives agricoles. Créées par les paysans pour s’entraider, ces coopératives jouent aujourd’hui sans eux, voire contre eux.

Prix Pinocchio

Le patron de Lactalis voit sa fortune doubler grâce à la libéralisation du lait et aux accords de libre-échange

Par Olivier Petitjean

Optimisation fiscale au Luxembourg et en Belgique, lait contaminé, conflits avec les éleveurs, pollutions... Les scandales se succèdent depuis quelques années pour Lactalis. Sans affecter la fortune de son PDG Emmanuel Besnier, estimée à environ 12 milliards d’euros. Le groupe est nominé au prix Pinocchio « spécial agriculture ».

Local washing

Comment la grande distribution s’approprie l’image sympathique du petit producteur local

Par Anne-Lise Havard et Juliette Jacquemin

L’attrait du « local » n’aura pas mis longtemps à aiguiser les appétits de la grande distribution. L’argument marketing du « petit producteur », destiné à redorer l’image des supermarchés, était connu. Voici maintenant qu’apparaissent des magasins spécialisés dans les circuits courts, lancés par Auchan ou de grandes coopératives agricoles. Une sorte de « local washing ». Les véritables magasins de producteurs, en plein essor, voient leur avenir menacé par la concurrence de ces hyper-marchés dont ils essayaient justement de se débarrasser. Mais ils résistent et lancent leur propre label. Enquête.