Vidéos

Vidéos

Vidéo Vidéo

Fuites, incendies, défaillances dans nos centrales : voici « la météo nucléaire »

Par La parisienne libérée

Fumées suspectes à Dampierre, défaut d’isolement d’une enceinte de confinement à Chinon, problème sur une piscine à combustibles à Nogent... Comment se portent nos centrales vieillissantes ? Voici « la météo nucléaire » présentée par la Parisienne Libérée, en exclusivité sur Basta!. Avec en prime, un flash spécial sur la situation peu reluisante des centrales nucléaires belges. Le tout, en musique ♫ !

Documentaire Vidéo

En Égypte, la « génération Tahrir » à l’heure de la contre-révolution

Par Thomas Clerget

A quoi ressemble aujourd’hui, dans l’Égypte dirigée d’une main de fer par la dictature du maréchal al-Sissi, la vie des jeunes révolutionnaires qui ont occupé la place Tahrir et manifesté dans les rues du Caire en 2011 ? Rester vivants, un film documentaire réalisé par la photographe Pauline Beugnies, dresse le portrait, à la fois intime et politique, d’une génération confrontée à la violence contre-révolutionnaire. Forgés dans l’effervescence de la chute d’Hosni Moubarak et des combats pour la démocratie, Eman, Kirilos, Solafa et Ammar interrogent leurs choix, racontent leur présent, cherchent leur place dans une société gouvernée par la peur. Ont-ils pour autant renoncé à leurs espoirs de changement ?

Web-documentaire Vidéo

Une banlieue de Dakar encerclée par le béton et menacée par la montée des eaux

Par Collectif

À seulement 35 kilomètres de Dakar, la ville sénégalaise de Bargny est en passe de devenir la nouvelle grande banlieue industrielle de la capitale. Prise en étau entre les conséquences de la montée des eaux liée au changement climatique et son basculement forcé vers l’industrie, elle est aussi, peu à peu, en train de disparaître. Ses habitants questionnent les promesses de progrès qui leur ont été faites par le pouvoir : à qui ce « développement » va-t-il profiter ? C’est ce que raconte Bargny, ici commence l’émergence, un web-documentaire signé Laurence Grun et Pierre Vanneste, dont Basta! est partenaire.

Chantier participatif Vidéo

De la construction d’une maison autonome à une vie collective inattendue

Par SideWays

Construire une maison type Earthship (bioclimatique, fabriqué à partir de matériaux recyclés, autonome en eau et en énergie), c’est le défi que se sont lancés Thomas et Manal de l’association Habite ta terre. Leur chantier participatif, basé à Champs Romain, en Dordogne, accueille des dizaines de personnes, en quête de savoir-faire mais aussi d’une autre manière de vivre. La web-série Side Ways a participé au chantier.

Demandeurs d’asile Vidéo

« Avant, mes enfants avaient tout le temps peur, depuis que nous sommes en France, ils sont bien »

Par Antoine Dubos

Ce sont souvent les premiers moments que les demandeurs d’asile passent en France : ce temps, à la durée incertaine - parfois plusieurs mois - qui s’étire entre leur arrivée, le dépôt de leur demande d’asile et la réponse de l’administration. Tourné en huis-clos dans le centre de transit de Forum réfugiés à Lyon, le documentaire « L’attente » d’Antoine Dubos tente de capter la diversité et la complexité des procédures qui attendant ces personnes, dans un moment à la fois de répit, comparé aux situations qu’ils ont connu et fui, et de grande incertitude de l’avenir.

Documentaire Vidéo

« Pourquoi l’expérience des femmes noires ne serait-elle pas universelle, permettant à tout le monde de s’identifier ? »

Par Les lucioles du doc

Avec le documentaire Ouvrir la voix, Amandine Gay signe un premier long-métrage résolument résistant, qui fait entendre la parole, multiple, de femmes noires francophones qui subissent au quotidien différentes formes de discrimination. L’association Les Lucioles du doc a rencontré sa réalisatrice. Entretien vidéo.

Loi travail Vidéo

L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

Par France Timmermans, Franck Dépretz

En mai 2016, un camion de 44 tonnes tente de forcer un barrage filtrant organisé par des syndicalistes de la CGT à Vitrolles, lors du mouvement contre la loi Travail. Deux syndicalistes sont écrasés, l’un perdant l’usage de ses jambes, une voiture transportant un couple et leur enfant est percutée. Après une enquête bâclée, le chauffeur est finalement relaxé en première instance, la justice rejetant la faute sur les syndicalistes présents. Pour la première fois, les victimes racontent face caméra leur version des faits et expriment leur totale incompréhension face au stupéfiant traitement qui leur est réservé.