L’école publique en péril

Bousculée par les réformes successives, concurrencée par le privé, minée dans ses moyens, remise en cause dans son principe de démocratisation des savoirs... l’école publique semble plus attaquée que jamais. Alors que tous les responsables politiques se vantent de la défendre, ou de la rendre plus « efficace », définir le modèle de l’école pour demain revient à se poser une question plus large : quel modèle de société veut-on pour demain ?

Articles

DébatsChronique

Une fondation d’utilité ultra privée

Basta! et l’hebdomadaire Politis publient une enquête commune et exclusive sur la Fondation pour l’école. Censée soutenir les écoles privées hors contrat en général, elle est reconnue d’utilité publique. Or, cette fondation est actuellement au centre d’une enquête de la brigade financière et définit son « utilité publique » de manière très particulière.

Par Nadia Sweeny (Politis), Nicolas Leroux

DémocratieOligarchies

Pratiques financières douteuses, dirigeants proches des droites extrêmes : enquête sur la Fondation pour l’école

À l’origine de la Fondation pour l’école : un groupe de personnes liées par une affinité idéologique à l’extrême droite, un sens aigu de l’argent, un réseau au sein du monde des affaires catholique, une excellente maîtrise des subtilités fiscales. Et quelques libertés prises avec la loi. Enquête commune de Basta! et de l’hebdomadaire Politis.

Par Nadia Sweeny (Politis)

DémocratieOligarchies

Quand une fondation « d’utilité publique » finance des écoles privées hors contrats traditionalistes et intégristes

La Fondation pour l’école, déclarée d’utilité publique en 2008, se déclare comme apartisane et aconfessionnelle mais soutient principalement une galaxie d’établissements hors contrat catholiques traditionalistes. Des écoles parfois non-mixtes qui promeuvent, entre autres, une ambiance « virile » pour les garçons et enseignent aux filles « à devenir de vraies maîtresses de maison ». Enquête.

Par Nicolas Leroux