Poster un message

En réponse à :

Présidentielle au Brésil : une radicalisation de la droite et des classes dominantesLire la suite de «Présidentielle au Brésil : une radicalisation de la droite et des classes dominantes»

, par pedro38

Il a fait 46%, Bolsonaro. Et comme on est très loin d’en être à 46% de « classes dominantes », c’est donc qu’une bonne partie des classes populaires ont voté pour lui. Triste constat : le peuple Brésilien doit vraiment en avoir marre, pour en arriver là (...)