Poster un message

En réponse à :

« Minimiser les impacts catastrophiques d’un accident nucléaire est en passe de devenir un grand classique »Lire la suite de «« Minimiser les impacts catastrophiques d’un accident nucléaire est en passe de devenir un grand classique »»

, par Berducq

Plutôt que d’embrouiller le lecteur, Sezin Topçu devrait avoir l’honnêteté de préciser que lorsque les autorités japonaises disent « Revenez, il faut tourner la page, il faut que le Japon achève de faire son deuil », il s’agit du deuil immense des 18000 victimes du séisme et du tsunami de la région de (...)