Cet email ne s’affiche pas correctement ? Voir cette Infolettre dans votre navigateur
 

La newsletter hebdo / 10 mai 2022
 

Gros succès pour notre nouvelle newsletter « chez les indés » : déjà 2000 inscrits en 10 jours ! Alors, imaginez ce que ça donnerait un Portail des médias libres entièrement revu à neuf, avec une super appli, des briefs quotidiens du meilleur de la presse indé... Ça en jette, non ? Et le mieux dans tout ça : le lancement de ces projets ne dépend que de vous ! Alors, faites un don pour booster le Portail et avec lui toute la presse indé.

 
Transition énergétique ?

« Notre boulot, c’est de piloter la centrale » : comment la sûreté nucléaire est assurée au quotidien

/ par Nolwenn Weiler

Dans les centrales nucléaires françaises, les travailleurs témoignent d’un recours à la sous-traitance qui ne cesse d’augmenter, de collectifs de travail abîmés, d’une sûreté fragilisée.


POUR ALLER PLUS LOIN…

Au sein d’EDF, certains agents estiment que le réacteur EPR français ne tournera « jamais »

/ par Nolwenn Weiler

 

Doter la France de mini centrales en kits : le projet de Macron laisse perplexes les travailleurs du nucléaire

/ par Nolwenn Weiler

 
 

 
Pognon de dingue

Les aides publiques aux entreprises privées ont augmenté trois fois plus vite que les aides sociales

/ par Olivier Petitjean, Maxime Combes



 

 
Education populaire

« Ça m’a fait apprendre des trucs sur l’écologie » : des collégiens de banlieue découvrent la France à vélo

/ par Emma Bougerol, Anne Paq



 

 
Parrain de campagne #1

François Gèze : « Avec sa revue de presse “Chez les indés”, basta! renforce la visibilité des médias de demain »

/ par François Gèze



 

 
Violences policières

À la marche blanche pour les deux victimes du Pont-Neuf, le temps du recueillement

/ par Pierre Jequier-Zalc



 

 
Logement

Le Malaqueen, tiers-lieu alternatif, solidaire et culturel est menacé d’expulsion

/ par Pierre Jequier-Zalc



 
 

DANS LE RÉTRO…

Le réchauffement climatique s’accélère. La température moyenne pourrait atteindre +1,5 °C dès 2026, selon une alerte de l’Organisation météorologique mondiale (Nations Unies). Ses manifestations concrètes se multiplient, avec une terrible canicule en Inde ou de sérieux risques de sécheresses en Europe.

« Au-dessus de 1,5°C de réchauffement, la science peut désormais démontrer qu’une partie des écosystèmes, comme les coraux, seront poussés aux limites de leur capacité d’adaptation », rappelle la géographe Magali Reghezza-Zitt que nous avons interviewé début avril.


 
Rapport du Giec

Climat : « Croire que c’est l’individu qui doit porter la responsabilité morale de l’effort est une illusion »

/ par Barnabé Binctin

Peu abordé dans les débats qui agitent la campagne présidentielle, le changement climatique sera pourtant au centre de nos vies dans les prochaines années. Entretien avec la géographe Magali Reghezza-Zitt.
Le timing aurait pu être idéal : c’est ce (...)

 
 
 

La photo de la semaine

Retrouvez cette photo dans « Ça m’a fait apprendre des trucs sur l’écologie » : des collégiens de banlieue découvrent la France à vélo

 

Le dessin de la semaine

Retrouvez ce dessin dans « Le travail administratif auparavant réalisé par les Caf est transféré aux usagers »