Les réformes de la Convention climat sabotées par les lobbys industriels : notre grande enquête

Démocratie

par Rédaction

Avion, automobile, agro-business, publicitaires... Le rouleau compresseur des lobbys a réussi à vider de toute substance le projet de loi censé donner suite à la Convention Citoyenne pour le Climat. Découvrez l’intégralité de notre enquête en cinq volets, appuyée par le rapport de notre Observatoire des multinationales.

Ce 26 février débute la dernière session de la Convention citoyenne sur le climat, en visioconférence. Au programme des trois jours : donner un avis sur la réponse du gouvernement apportée aux 149 mesures proposées par la Convention. L’occasion de relire notre enquête en cinq volets, dans laquelle nous vous racontons comment les lobbys pro-industriels se sont appliqués à vider de toute substance les propositions de la Convention. Une offensive malheureusement efficace qui a abouti à un projet de loi Climat et Résilience, jugé insuffisant pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, selon le Haut Conseil pour le Climat. Avec la connivence de l’État. Ce travail d’enquête de plusieurs semaines a été mené par nos journalistes Olivier Petitjean et Barnabé Binctin, et illustré par le dessinateur Rodho.

- Premier volet : Comment les lobbys industriels ont saboté les réformes voulues par les citoyens de la Convention climat

- Deuxième volet : Promesse d’un avion vert et défense de la liberté : la stratégie du secteur aérien pour contrer toute régulation

- Troisième volet : Réseaux sociaux, manipulations, « astroturfing » : comment les lobbys industriels avancent masqués

- Quatrième volet : La mouvance libertarienne s’installe en France pour dénigrer toute transition écologique

- Cinquième volet : Citoyens manipulés ou incompétents, fanatisme vert : guérilla médiatique contre la Convention climat

- Le rapport de notre Observatoire des multinationales : « Lobbys contre citoyens. Qui veut la peau de la convention climat ? » (pdf, 21 pages).